Douleurs articulaires et musculaires les causes et préventions

Parfois à force d’entraînement répété, de séries mal effectuées… Certaines douleurs musculaires et articulaires peuvent apparaitre chez le sportif et qui plus est chez les triathlètes. (Qui pratiquent 3 sports : natation, vélo et course à pied) donc qui potentiellement ont trois fois plus de chance de se blesser.

Avant d’attaquer sur les différentes causes et présentions de ces blessures, je souhaiterais éclaircir un point essentiel qui est la différence qui réside entre une douleur articulaire et une douleur musculaire.

En effet les douleurs articulaires sont liées à l’atteinte d’un composant de l’articulation alors que les douleurs musculaires sont quand à elles peuvent affecter les fibres musculaires et les tendons.

Maintenant focus sur ces deux points.

Les douleurs articulaires

Les douleurs articulaires

Comme expliqué au dessus les douleurs articulaires sont liées à l’atteinte d’un composant de l’articulation, qui se retrouve endommagé :

  • Cartilage
  • Os sous le cartilage
  • Capsule articulaire
  • Membrane
  • Ligaments
  • Tendons
  • Etc…

Une douleur articulaire est généralement réveillée lors des mouvements y compris lors des mouvements dit : passifs. C’est à dire sans contraction musculaire.

Le plus souvent, les douleurs sont dues à une inflammation de la membrane synoviale (en cas de rhumatisme inflammatoire notamment) à l’arthrite ou à l’arthrose.

 

L’arthrite

L’arthrite est une maladie inflammatoire touchant une ou plusieurs articulations on appellera ça alors une mono arthrite ou une polyarthrite).

La forme d’arthrite la plus connue est la polyarthrite rhumatoïde, qui touche plusieurs articulations avec des symptômes symétriques (atteinte des 2 genoux ou des deux coudes par exemple).

 

Causes et symptômes de l’arthrite :

L’arthrite est liée à une inflammation des articulations qui peut avoir différentes causes (traumatisme, infection, usure naturelle, maladie, etc…)

Elle se caractérise par une douleur, une rougeur, une sensation de chaleur et une enflure au niveau de l’articulation, ainsi qu’une perte de mouvement et une rigidité articulaire.

 

Prévention

L’exercice physique et la principale mesure à prendre pour prévenir et traiter l’arthrite.

 

L’arthrose

L’arthrose est la cause la plus fréquente de douleurs articulaires chez les sujets âgés. Chez les personnes qui souffrent d’arthrose, le cartilage articulaire situé au bout des os n’est pas nourri correctement par le liquide synovial présent dans la capsule articulaire. Il se détériore donc et s’amincit jusqu’à disparaître, tandis que de nouvelles excroissances osseuses apparaissent, si bien que les os de l’articulation finissent par frotter l’un coutre l’autre.

 

Causes et symptômes de l’arthrose :

Les causes de l’arthrose sont multiples (contraintes physiques anormales sur un cartilage, altération de la structure biochimique du cartilage, etc.) le vieillissement n’est qu’un facteur favorisant. En plus des douleurs liées aux frottements des os sans amortissement du cartilage, les articulations touchées sont souvent déformées.

 

Prévention :

Plus l’articulation est sollicitée, plus le cartilage est irrigué et nourri par le liquide synovial.

L’exercice physique est donc un moyen de lutter contre l’apparition de l’arthrose.

NAGEUR PRO EN 3 MOTS…

COMPRENDRE

Comprenez comment les sciences du sport pourront vous aider à performer ! Que se soit dans votre technique spécifique, en travail à sec où dans votre planification d’entraînement.

Pratiquer

Grâce à nos nombreux entraînements en ligne gratuits, vous allez pouvoir intégrer de nouveaux exercices et de nouvelles techniques d’entraînement lors de vos séances. De vrais conseilles au service de votre performance.  

COACHING

Nageur Pro c’est aussi des coach au service de votre performance. Choisissez le plan d’entraînement de triathlon qui vous convient le mieux. Ou faites vous coacher en 1&1 par un coach professionnel diplômé.

Les douleurs musculaires

Les douleurs musculaires peuvent affecter les fibres musculaires ou bien les tendons des muscles.

Les accidents musculaires

Hématome

L’hématome correspond à un épanchement de sang dans les tissus (peau, organe ou muscle). Il apparaît suite à un choc ou un coup qui entraîne un écrasement des fibres musculaires et la rupture d’un ou de plusieurs vaisseaux sanguins. On parle aussi de “béquille” ou de contusion.

Il se résorbe de lui-même généralement en 24h.

Contracture

La contracture est la conséquence d’une activité anormale ou trop intense du muscle : à la suite d’un choc ou en raison d’une fatigue trop grande, quelques fibres musculaires restent en état de contraction permanente. Il n’y a pas de lésion.

La contracture se traite par le chaud, le repos et des séances de kinésithérapie. Elle disparait en 24 à 72h.

L’élongation

L’élongation est la conséquence d’un allongement exagéré des fibres musculaires à la suite d’un échauffement insuffisant ou d’un mouvement d’amplitude trop importante.

Elle se traite par le froid, le repos et des séances de kinésithérapie. Elle disparait en 8 jours environ.

Le claquage

Le claquage survient en cas de fatigue ou d’échauffement insuffisant : suite à une contraction musculaire trop brusque ou trop violente, quelques fibres musculaires se déchirent. Le pratiquant ressent comme un “coup de poignard” dans le muscle.

Le claquage se traite par le froid et par des soins médicaux. Il guérit en 3 semaines environ.

La déchirure

La déchirure correspond à la rupture d’un grand nombre de fibres musculaires, voire d’un ou plusieurs faisceaux du muscle. Elle s’accompagne souvent de saignements internes à l’endroit de la lésion.

La déchirure se traite par le froid, des soins médicaux adaptés et du repos. Le muscle met un mois minimum à se reconstituer.

Les tendinites

Une tendinite est une affection très douloureuse et handicapante d’un tendon.

Les tendinites peuvent être provoquées par des causes mécaniques, infectieuses et alimentaires. Elles peuvent être localisées à différents endroits (bras, épaule, genou, talon, etc.)

Les principales tendinites

Les tendinites sont fréquemment localisées au niveau :

  • Du bras : tendinite du long biceps ou des rotateurs,
  • De l’épaule : tendinite de la coiffe des rotateurs (ensemble des tendons de l’épaule), bruite de l’épaule,
  • Du coude,
  • Des adducteurs : tendinite des adducteurs, pubalgie,
  • De la hanche,
  • Du pied et de la cheville : tendinite du talon d’Achille,
  • Du genoux : tendinite rotulienne

 

Causes et prévention des tendinites

La tendinite à souvent une cause mécanique : le tendon est soumis à des contraintes trop importantes sur une période longue, et sa capacité de résistance est dépassée.

 

Causes fréquentes
  • Mauvaise position à l’effort
  • Matériel défectueux (chaussures)
  • Effort trop intense et trop prolongé ou effort violent à froid
  • Impacts répétés provoqués par des activités physiques ou chocs reçus par les tendons (comme la course à pied par exemple)
  • Malformation légère (congénitale ou acquise)

 

Prévention
  • S’échauffer suffisamment longtemps, de manière progressive et de façon adaptée
  • Adopter la bonne posture lors de la réalisation des exercices
  • S’hydrater régulièrement avant, pendant et après l’effort
  • S’équiper de chaussures adaptées à l’activité, au terrain et à sa morphologie
  • Réaliser les bons types d’étirements pour aider le retour au calme.

Pour aller plus loin

PRÉPAREZ VOTRE COURSE

CHOISISSEZ VOTRE PLAN D’ENTRAÎNEMENT

Préparez votre triathlon avec nos plans d’entraînement, allant de 8 à 48 semaines. Que vous vous entraîniez pour votre premier triathlon sprint ou pour devenir un IRONMAN, nous vous aidons à atteindre vos objectifs.