Pourquoi le TRX va booster votre entraînement de natation ?

En anglais, “TRX” signifie Total Body Resistance Exercise. Il s’agit d’exercices de résistance totale du corps sur la base du poids corporel pour l’entraînement à la suspension.

L’appareil, car le TRX est d’abord un appareil, a été conçu par un soldat des Navy Seals aux États-Unis. Ne possédant aucun autre moyen d’entraînement, ce dernier a en effet utilisé les cordes de son propre parachute pour travailler sa force et sa résistance musculaire… le premier TRX de l’histoire était né.

Nageur Pro vous invite à découvrir en quoi le TRX va booster votre entraînement de natation.

Aujourd’hui, nous sommes bien loin des cordes de parachute et des soldats américains : le TRX est constitué de deux poignées dans lesquelles vous glissez vos mains ou vos pieds, reliés à des sangles en nylon pouvant être attachées en toute sécurité.

L’un des avantages, peut-être le plus important, d’un TRX, est qu’il peut être utilisé absolument partout : à une porte de votre maison ou appartement, à un arbre dans le jardin, à des barres murales dans la salle de sport… le TRX ne connaît aucune limite et prend très peu de place.

Il est également facile à transporter.

D’une manière générale, l’utilisation du TRX permet d’ajouter de la puissance à votre nage.

En effet, cet entraînement en dehors de l’eau sollicite l’ensemble des muscles utilisés au moment de la natation. Le TRX permet ainsi de renforcer la poitrine, le dos, les épaules et les jambes grâce à de nombreux exercices classiques (press-ups, pull-ups, squats, fentes…).

Extrêmement polyvalent, le TRX offre au corps une position de déséquilibre pendant l’exercice. En termes clairs, cela signifie que vous êtes amené à utiliser les muscles dits “stabilisateurs”, absolument essentiels pour garder l’équilibre.

Tous les muscles abdominaux et lombaires sollicités pendant l’exercice de TRX sont exactement les mêmes qui permettent de maintenir le corps dans la bonne position pendant la natation.

Le TRX : à utiliser n’importe quand et n’importe où !

Comme évoqué précédemment, le TRX peut être utilisé partout. Il forme ainsi un équipement sportif très polyvalent, ce qui présente de nombreux avantages. Mieux encore, le TRX n’est pas réservé aux athlètes de haut niveau. Bien au contraire ! C’est à vous de décider du degré de difficulté de chaque exercice : plus l’angle sous lequel vous effectuez l’exercice est important, plus il sera contraignant.

Une série de pressions à un angle d’environ 45° par rapport à l’endroit où les sangles sont attachées, avec une récupération de 1 minute entre les séries est un bon départ.

Si, à la fin de la première série, vous avez l’impression que vous auriez pu effectuer une dizaine de pressions supplémentaires, engagez-vous dans une deuxième série en augmentant l’angle à 55°-60°.

Bien évidemment, si vous êtes au bord de l’épuisement à la fin de la première série, réduisez alors l’angle à environ 30°, et ainsi de suite.

En gardant à l’esprit que vous serez plus en forme au début de l’entraînement de TRX, il est conseillé de commencer avec un angle légèrement plus important, donc plus exigeant, pour ensuite le réduire progressivement en fonction de l’effort perçu.

À tout moment, veillez à maintenir votre corps dans la bonne position sans courber votre dos ni le plier vers l’intérieur. L’objectif ultime de l’entraînement de TRX, pour améliorer votre puissance en natation, est assimilable à la pratique des pompes avec les bras presque parallèle au sol.

L’une des autres particularités du TRX est qu’il peut être utilisé pour un entraînement fonctionnel lié à des mouvements spécifiques pour un sport en particulier.

Il est tout à fait adapté à la natation, dans la mesure où il permet de simuler l’action du bras d’un nageur en se concentrant sur tous les muscles impliqués dans certains mouvements de natation.

Le TRX : un appareil à utiliser dès maintenant, pour progresser rapidement et atteindre de bons résultats. Pour parfaire votre entraînement, Nageur Pro vous propose une formation TRX adaptée. Cliquez ici pour en savoir plus.

Voici un article complémentaire sur le TRX : 

  1. 4 exercices à réaliser en TRX pour un entraînement complet

Développez vos performances en natation 

Chaque mois vous recevez : 

1 Article gartuit et exclusif, des astuces & des entraînements

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Partagez
Email
Enregistrer