Comment gérer l’alimentation en fonction du format de son triathlon

Dans cette vidéo Romain Guillaume Triathlète Professionnel, multiple vainqueur d’Ironman, vous explique comment bien vous nourrir en fonction du type de triathlon que vous allez réaliser (M ou longue distance).

Vous découvrirez notamment : 

  • La nutrition en fonction du format
  • Du type de course

Ce mois-ci nous allons aborder le thème de : les nutritions en course selon le format et le type de course.

Pourquoi bien boire et bien manger lors d’un triathlon

Selon moi il me semble, dans un premier temps, important de préciser qu’il faut compenser toute perte énergétique ou hydrique, surtout format de triathlon que ce soit sprint, court distance half ironman ou ironman, niveau hydrique.

En fait, que je sois en course ou ce soit sur sprint, court distance ou ironman il y a donc une même stratégie c’est à dire deux trois gorgées toutes les huit, dix minutes pour arriver à un bidon de six cents millilitres par heure c’est suffisant.

Ensuite, au niveau nutritionnel jusqu’au format longue distance comme l’ironman moi je fonctionne uniquement avec des gels tout simplement puisque les barres énergétiques peuvent amener quelques problèmes digestifs, donc les gels ça suffit essentiellement sur ces genres de course assez rapide.

À quelle fréquence boire et manger en triathlon

Donc sur un sprint habituellement je prends juste un gel à la sortie de l’eau ou au milieu du vélo et puis je fais mon sprint comme ça en course à pied je prends quelques ravitaillements, un peu de coca s’il y a de coca autrement de l’eau.

Court distance ou half ironman, sortie de l’eau un gel ensuite au bout d’une demi-heure je prends un gel jusqu’à la fin du vélo. En course à pied pas de gel par contre j’essaye de prendre du coca de l’eau ou de produit énergétique sur les ravitaillements.

Et concernant l’ironman donc là c’est quelque chose de plus structuré c’est-à-dire un gel à la sortie de l’eau et ensuite toutes les demi-heures je prends une barre énergétique ou une demi-barre énergétique. En gros cent trente calorie via la barre énergétique toutes les demi-heures jusqu’à environ trente quarante kilomètres avant la fin du vélo, où je passe en mode gel, à nouveau un gel toutes les demi-heures et ça, pour éviter les troubles intestinaux pour la course à pied.

Une fois en course à pied, très simple, tous les ravitaillements je prends eau et coca c’est ma formule d’autre personne prennent des produits énergétiques fournis par l’organisation pour ma part c’est eau et coca, et un gel pour les vingt-cinq minutes et seuil jusqu’à la fin de la course. Donc voilà au niveau de la course.

Pour la récupération donc, très important après la course tout de suite bien boire pour éliminer tous les déchets et aussi compenser la perte hydrique durant la course puisque même avec six cents millilitres par heure on perd toujours de l’eau surtout par forte température et aussi bien manger

Voici des articles que nous avons sélectionné pour vous sur ce sujet :

  1. Les règles à connaître lors d’un triathlon
  2. Comment s’équiper pour son triathlon

    Développez vos performances en natation 

    Chaque mois vous recevez : 

    1 Article gartuit et exclusif, des astuces & des entraînements

    0 commentaires
    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Tweetez
    Partagez
    Partagez
    Email
    Enregistrer